Nouvelles

PC11900-MINIMUMLONEN

CP 11900 - SALAIRES MINIMUMS AU 01/01/2021

 

1. REGIME HORAIRE (sur base hebdomadaire) : 38h

1.1. SALAIRES HORAIRES MINIMUMS : Barème 1 (éco-chèques convertis en un autre avantage)

1.1.1. AGE : 21 ans ou plus

1.1.1.1. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : 50 ou plus

Catégorie
1 2 3 4 5
13,18 13,29 13,70 14,15 14,67

1.1.1.2. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : 10 à 49

Catégorie
1 2 3 4 5
12,79 12,92 13,34 13,80 14,26

1.1.1.3. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : Moins de 10

Catégorie
1 2 3 4 5
12,77 12,87 13,25 13,69 14,22

1.1.2. AGE : Moins de 21 ans


1.1.2.1. : Ouvriers autres qu'étudiants, apprentis et stagiares

Pourcentages des montants des salaires horaires minimums des ouvriers âgés de 21 ans.

1.1.2.1.1. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : 50 ou plus
Age Catégorie
1 2 3 4 5
20 ans 100,0% 13,1800 13,2900 13,7000 14,1500 14,6700
19 ans 100,0% 13,1800 13,2900 13,7000 14,1500 14,6700
18 ans 100,0% 13,1800 13,2900 13,7000 14,1500 14,6700
17 ans 77,5% 10,2145 10,2997 10,6175 10,9663 11,3693
16 ans 70,0% 9,2260 9,3030 9,5900 9,9050 10,2690
15 ans 70,0% 9,2260 9,3030 9,5900 9,9050 10,2690

1.1.2.1.2. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : 10 à 49
Age Catégorie
1 2 3 4 5
20 ans 100,0% 12,7900 12,9200 13,3400 13,8000 14,2600
19 ans 100,0% 12,7900 12,9200 13,3400 13,8000 14,2600
18 ans 100,0% 12,7900 12,9200 13,3400 13,8000 14,2600
17 ans 77,5% 9,9123 10,0130 10,3385 10,6950 11,0515
16 ans 70,0% 8,9530 9,0440 9,3380 9,6600 9,9820
15 ans 70,0% 8,9530 9,0440 9,3380 9,6600 9,9820

1.1.2.1.3. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : Moins de 10
Age Catégorie
1 2 3 4 5
20 ans 100,0% 12,7700 12,8700 13,2500 13,6900 14,2200
19 ans 100,0% 12,7700 12,8700 13,2500 13,6900 14,2200
18 ans 100,0% 12,7700 12,8700 13,2500 13,6900 14,2200
17 ans 77,5% 9,8968 9,9742 10,2688 10,6098 11,0205
16 ans 70,0% 8,9390 9,0090 9,2750 9,5830 9,9540
15 ans 70,0% 8,9390 9,0090 9,2750 9,5830 9,9540

1.1.2.2. : Etudiants, apprentis et stagiares

1.1.2.2.1. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : 50 ou plus
Age Catégorie
1 2 3 4 5
20 ans 97,5% 12,8505 12,9577 13,3575 13,7963 14,3033
19 ans 92,5% 12,1915 12,2933 12,6725 13,0888 13,5698
18 ans 85,0% 11,2030 11,2965 11,6450 12,0275 12,4695
17 ans 77,5% 10,2145 10,2997 10,6175 10,9663 11,3693
16 ans 70,0% 9,2260 9,3030 9,5900 9,9050 10,2690
15 ans 70,0% 9,2260 9,3030 9,5900 9,9050 10,2690

 
1.1.2.2.2. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : 10 à 49
Age Catégorie
1 2 3 4 5
20 ans 97,5% 12,4702 12,5970 13,0065 13,4550 13,9035
19 ans 92,5% 11,8308 11,9510 12,3395 12,7650 13,1905
18 ans 85,0% 10,8715 10,9820 11,3390 11,7300 12,1210
17 ans 77,5% 9,9123 10,0130 10,3385 10,6950 11,0515
16 ans 70,0% 8,9530 9,0440 9,3380 9,6600 9,9820
15 ans 70,0% 8,9530 9,0440 9,3380 9,6600 9,9820

1.1.2.2.3. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : Moins de 10
Age Catégorie
1 2 3 4 5
20 ans 97,5% 12,4507 12,5482 12,9187 13,3477 13,8645
19 ans 92,5% 11,8123 11,9047 12,2563 12,6632 13,1535
18 ans 85,0% 10,8545 10,9395 11,2625 11,6365 12,0870
17 ans 77,5% 9,8968 9,9742 10,2688 10,6098 11,0205
16 ans 70,0% 8,9390 9,0090 9,2750 9,5830 9,9540
15 ans 70,0% 8,9390 9,0090 9,2750 9,5830 9,9540

1.2. SALAIRES HORAIRES MINIMUMS : Barèmes 2

1.2.1. AGE : 21 ans ou plus

1.2.1.1. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : 50 ou plus

Catégorie
1 2 3 4 5
13,27 13,38 13,79 14,24 14,76

1.2.1.2. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : 10 à 49

Catégorie
1 2 3 4 5
12,88 13,01 13,43 13,89 14,35

1.2.1.3. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : Moins de 10

Catégorie
1 2 3 4 5
12,86 12,96 13,34 13,78 14,31

1.2.2. AGE : Moins de 21 ans

1.2.2.1. : Ouvriers autres qu'étudiants, apprentis et stagiares

Pourcentages des montants des salaires horaires minimums des ouvriers âgés de 21 ans.

1.2.2.1.1. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : 50 ou plus
Age Catégorie
1 2 3 4 5
20 ans 100,0% 13,2700 13,3800 13,7900 14,2400 14,7600
19 ans 100,0% 13,2700 13,3800 13,7900 14,2400 14,7600
18 ans 100,0% 13,2700 13,3800 13,7900 14,2400 14,7600
17 ans 77,5% 10,2843 10,3695 10,6872 11,0360 11,4390
16 ans 70,0% 9,2890 9,3660 9,6530 9,9680 10,3320
15 ans 70,0% 9,2890 9,3660 9,6530 9,9680

10,3320

 
1.2.2.1.2. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : 10 à 49
Age Catégorie
1 2 3 4 5
20 ans 100,0% 12,8800 13,0100 13,4300 13,8900 14,3500
19 ans 100,0% 12,8800 13,0100 13,4300 13,8900 14,3500
18 ans 100,0% 12,8800 13,0100 13,4300 13,8900 14,3500
17 ans 77,5% 9,9820 10,0828 10,4083 10,7648 11,1212
16 ans 70,0% 9,0160 9,1070 9,4010 9,7230 10,0450
15 ans 70,0% 9,0160 9,1070 9,4010 9,7230 10,0450

1.2.2.1.3. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : Moins de 10
Age Catégorie
1 2 3 4 5
20 ans 100,0% 12,8600 12,9600 13,3400 13,7800 14,3100
19 ans 100,0% 12,8600 12,9600 13,3400 13,7800 14,3100
18 ans 100,0% 12,8600 12,9600 13,3400 13,7800 14,3100
17 ans 77,5% 9,9665 10,0440 10,3385 10,6795 11,0903
16 ans 70,0% 9,0020 9,0720 9,3380 9,6460 10,0170
15 ans 70,0% 9,0020 9,0720 9,3380 9,6460 10,0170

1.2.2.2. : Etudiants, apprentis et stagiares

1.2.2.2.1. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : 50 ou plus
Age Catégorie
1 2 3 4 5
20 ans 97,5% 12,9383 13,0455 13,4452 13,8840 14,3910
19 ans 92,5% 12,2748 12,3765 12,7557 13,1720 13,6530
18 ans 85,0% 11,2795 11,3730 11,7215 12,1040 12,5460
17 ans 77,5% 10,2843 10,3695 10,6872 11,0360 11,4390
16 ans 70,0% 9,2890 9,3660 9,6530 9,9680 10,3320
15 ans 70,0% 9,2890 9,3660 9,6530 9,9680 10,3320

1.2.2.2.2. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : 10 à 49
Age Catégorie
1 2 3 4 5
20 ans 97,5% 12,5580 12,6847 13,0942 13,5427 13,9912
19 ans 92,5% 11,9140 12,0343 12,4228 12,8483 13,2737
18 ans 85,0% 10,9480 11,0585 11,4155 11,8065 12,1975
17 ans 77,5% 9,9820 10,0828 10,4083 10,7648 11,1212
16 ans 70,0% 9,0160 9,1070 9,4010 9,7230 10,0450
15 ans 70,0% 9,0160 9,1070 9,4010 9,7230 10,0450
1.2.2.2.3. NOMBRE DE TRAVAILLEURS DANS L'ENTREPRISE : Moins de 10
Age Catégorie
1 2 3 4 5
20 ans 97,5% 12,5385 12,6360 13,0065 13,4355 13,9522
19 ans 92,5% 11,8955 11,9880 12,3395 12,7465 13,2368
18 ans 85,0% 10,9310 11,0160 11,3390 11,7130 12,1635
17 ans 77,5% 9,9665 10,0440 10,3385 10,6795 11,0903
16 ans 70,0% 9,0020 9,0720 9,3380 9,6460 10,0170
15 ans 70,0% 9,0020 9,0720 9,3380 9,6460 10,0170

1.3. SALAIRES HORAIRES MINIMUMS : Flexisalaire

Au sein de cette commission paritaire des flexi-travailleurs peuvent être embauchés à compter du 1er janvier 2018.

Le Flexisalaire est composé d’un salaire de base à savoir la rémunération nette en paiement d’une prestation fournie dans le cadre d’un flexi -job, complétée de toutes les indemnités, primes et avantages de quelque nature que ce soit qui sont octroyés par l’employeur en échange de cette même prestation et qui sont soumis aux cotisations sociales.

Le Flexipécule de vacances s’élève à 7,67% du flexisalaire et est payé en même temps que ce dernier.

Pour le montant du Flexisalaire, il est renvoyé à la commission paritaire 302 – Industrie hôtelière.

 

 

 

11 Janvier 2021

CP119-CHAMP DE COMPETENCE

 

CP 119 - Commission paritaire du commerce alimentaire.

 

Champ de compétence

 

La Commission paritaire du commerce alimentaire est compétente pour les travailleurs dont l'occupation est de caractère principalement manuel et leurs employeurs, et ce pour :

  • Les entreprises qui exercent soit simultanément, soit séparément, le commerce de gros ou de détail des produits de l'industrie alimentaire, de l'agriculture, de l'horticulture, de l'élevage, de la chasse et de la pêche sans faire subir à ces produits une transformation nécessitant un travail supérieur à celui requis pour leur conditionnement;
  • les artisans qui exercent le commerce, comme prévu au 1°, fabriquent ou transforment les produits destinés, en ordre principal, à être vendus par eux directement au consommateur;
  • Les entreprises qui exercent soit simultanément, soit séparément, le commerce de gros ou de détail d'animaux vivants destinés à l'alimentation.

Appartiennent aux activités exercées par ces entreprises ou artisans, celles qui concernent :

  • la boucherie, charcuterie, triperie;
  • le commerce de gros en viande;
  • le commerce de gros et/ou de détail en bières, eaux minérales, limonades, jus de fruits;
  • le commerce de gros et/ou de détail en vins, spiritueux et liqueurs, sauf s'il y a fabrication d'alcool;
  • le commerce de gros et/ou de détail de fruits, légumes, pommes de terre, fleurs et plantes;
  • les halles maraîchères et criées où sont vendus les produits de l'agriculture, de l'horticulture, de la viticulture;
  • le commerce de gros et/ou de détail en gibier, volaille, oeufs, beurre, fromage, lait, poisson;
  • les criées où sont vendus le gibier, la volaille, les oeufs, le beurre, le fromage, le lait et le poisson;
  • les herboristeries;
  • les marchés;
  • les épiceries;
  • le commerce de produits alimentaires en général et de spécialités alimentaires;
  • la torréfaction de café lorsqu’elle constitue une activité accessoire du commerce;
  • le commerce de graines et de semences;
  • le commerce de fourrage, d'avoine, de tourteaux et d'autres substances pour la nourriture des animaux.

 

Ne relèvent pas de la compétence de la Commission paritaire pour le commerce alimentaire les dépôts et/ou départements commerciaux qui relèvent de la compétence de la Commission paritaire de l'industrie alimentaire;

La commission paritaire n'est pas compétente pour les entreprises assimilées aux entreprises qui exercent pour le compte de tiers exclusivement des activités logistiques, tel que défini dans le champ de compétence de la Commission paritaire du transport et de la logistique, sauf si ces activités constituent un élément indissociable d'une activité de commerce.

 

 

15 Mai 2020

CP 119

CP 119 - Commission Paritaire du Commerce Alimentaire

 

Champ de compétence

Salaires 

15 Mai 2020

2020-CORONA-FR

CORONAVIRUS

 

Informations dd. 29/11/2020

Cliquez ici pour l'arrêté ministériel du  29 novembre 2020.

 
 

Informations dd. 01/11/2020

Cliquez ici pour l'arrêté ministériel du 1er novmembre 2020.

Cliquez ici pour les questions fréquemment posées.

Informations dd. 23/10/2020

Cliquez ici pour l'arrêté ministériel du 23 octobre 2020.

 
 

Informations dd. 18/10/2020

Cliquez ici pour l'arrêté ministériel du 18 octobre 2020.

 
 

Informations dd. 24/08/2020

Cliquez ici pour l'arrêté ministériel du 22 août 2020.

 

Informations dd. 29/07/2020

Cliquez ici pour l'arrêté ministériel du 28 juillet 2020.

 

Informations dd. 24/07/2020

 

Informations dd. 10/07/2020

 
 

Informations dd. 30/06/2020

 
 

Informations dd. 09/06/2020

 
 

Informations dd. 05/06/2020

 
 
 

Informations dd. 15/05/2020

Cet arrêté explique les conditions pour les marchés publics et des activités sportives.  Les mesures entrent en vigueur le 18 mai 2020;
 
 
 
 

Informations dd. 08/05/2020

Cet arrêté explique les conditions d'ouverture des magasins, ainsi que l'expansion des rassemblements de personnes ne vivant pas sous le même toit (art. 6).

 

Informations dd. 02/05/2020

Cliquez ici pour les questions fréquemment posées (mesures à partir du 4 mai 2020).
 
 

Informations dd. 30/04/2020

Il n'y a pas de grands évolutions, on a ajouté les commerces qui vendent des fils à tricoter ou tissus d'habillement.
 

 

 

Question de membre:

Dois-je remplir une attestation pour mes travailleurs s'ils continuent de travailler pendant les périodes de confinement liées corona?

 

 

 

Informations dd. 24/04/2020

Cliquez ci pour la stratégie de "sortie de crise", présentée par la première Ministre Wilmès lors de la conférence de presse du 24 avril 2020.
 
 

Informations dd. 22/04/2020

 
 

Informations dd. 21/04/2020

 
 

Informations dd. 17/04/2020

 
 

 

Informations dd. 09/04/2020

Cliquez ici pour le document FAQ reprenant l’ensemble des mesures mises en place au niveau fédéral pour soutenir les indépendants dont l’activité a été impactée par le Coronavirus.

 

 

 

 

Informations dd. 08/04/2020

Déplacements dans des secteurs essentiels

Cliquez ici pour une note rédigée par la FEBEV, la Fédération de la viande belge (et qui est également la personne de contact pour l'ERMG). Cette note répond à l'absence d'un cadre clair pour l'interprétation du transport multi-passagers dans un seul véhicule pour les secteurs clés.

La Commission Européenne a également établi une liste de questions fréquemment posées concernant la sécurité alimentaire. Cliquez ici pour la note.

 

 

Informations dd. 06/04/2020

Cliquez ici pour les questions fréquemment posées.

 

Informations dd. 03/04/2020

Cliquez ici pour l'Arrêté Minisériel du 3 avril 2020. Cet Arrêté remplace l'Arrêté du 23 mars.

Cliquez ici pour les mesures dans les autres Etats-Membres de l'UE.

 

 

Informations dd. 27/03/2020

Cliquez ici pour les mesures dans les autres Etats-Membres de l'UE.

 

Informations dd. 25/03/2020

Cliquez ici pour les questions fréquemment posées.

 

 

Informations dd. 24/03/2020

Cliquez ici pour les mesures dans les autres Etats-Membres de l'UE.

 
 
 
 

Informations dd. 23/03/2020

Cliquez ici pour l'Arrête Ministériel du 23 mars 2020.  Cet Arrêté remplace l'Arrêté du 18 mars.  Il entre en vigueur le 23 mars 2020.

Cliquez ici pour la liste des secteurs cruciaux et essentiels.

Cliquez ici pour les questions fréquemment posées.

 

 

Informations dd. 22/03/2020

Il y a des mesures plus strictes en ce qui concerne la protection des frontières.  De nouvelles règles ont été introduites pour les travailleurs étrangers qui viennent travailler en Belgique.
Question de membre:  Dois-je rédiger une attestation pour mes travailleurs s'ils continuent de travailler pendant les périodes de confinement liées corona? (en Belgique et pour des travaux en France ou Pays-Bas)
 
 
 

Informations dd. 21/03/2020

Cliquez ici pour les questions fréquemment posées.

 

 

Informations dd. 20/03/2020

Cliquez ici pour les mesures nationales prises jusqu'à présent pour aider les PME, ainsi que les mesures européennes.

Cliquez ici pour le communiqué de presse concernant le lancement du deuxième volet du Plan fédéral de protection sociale et économique

 

 

 

Informations dd. 19/03/2020

Cliquez ici pour les questions fréquemment posées.

Vous pouvez également regarder au site web suivant: https://www.info-coronavirus.be/fr/faqs/

Le télétravail à domicile est obligatoire dans toutes les entreprises non essentielles, quelle que soit leur taille, pour tous les membres du personnel dont la fonction s'y prête.

Pour les fonctions auxquelles le télétravail à domicile ne peut s'appliquer, les entreprises doivent prendre les mesures nécessaires pour garantir le respect des règles de distanciation sociale, en particulier le maintien d'une distance d'1,5 mètre entre chaque personne. Cette règle est également d'application pour les transports organisés par l'employeur.  Les entreprises non essentielles dans l'impossibilité de respecter les mesures précitées doivent fermer.

Ces dispositions ne sont pas d'application aux entreprises des secteurs cruciaux et aux services essentiels.  Cliquez ici pour la liste des secteurs cruciaux et leurs commissions paritaires.
Ces entreprises et services sont toutefois tenus de mettre en oeuvre, dans la mesure du possible, le système de télétravail à domicile et les règles de distanciation sociale.
 

 

Informations dd. 18/03/2020

Cliquez ici pour l'Arrêté Ministériel rendu aujourd'hui par les gouverneurs à nos collectivités locales en exécution des mesures annoncées du 18 mars 2020.

 

Informations dd. 17/03/2020

Coronavirus: la Belgique en confinement à partir du mercredi 18 mars 2020, midi, avec quelles mesures?

La Belgique entre en confinement à partir du 18 mars jusqu'au 5 avril. C’est la décision prise par le Conseil national de sécurité (CNS). Ce CNS rassemble, outre la Première ministre, les vice-Premiers ministres, les ministres compétents, les représentants des entités fédérées et les responsables des services de sécurité. Les Belges sont priés de rester chez eux pour éviter la diffusion du coronavirus, a décidé le Conseil national de sécurité. Il est demandé de limiter les déplacements à l'essentiel (santé, nourriture, banque, pharmacie, poste, essence, aide aux gens dans le besoin). Ce 5 avril, la situation sera évaluée. 

 

Les magasins d'alimentation resteront ouverts

Comme c'était encore le cas jusqu'à aujourd'hui, les magasins d'alimentation resteront ouverts. Les supermarchés seront contrôles : il ne pourra y avoir qu'un client par 10m2, avec une présence maximale de 30 minutes.
Les night-shops, eux, devront fermer à 22h, en tenant compte de la distanciation sociale. Les échoppes alimentaires ne seront autorisées que si elles sont jugées indispensables.
En ce qui concerne les restaurants, snack, la livraison et le "take away" restent permis.
Pour ce qui est des coiffeurs, un client par salon sera autorisé à la fois.
Les magasins non-essentiels, eux, seront fermés.

 

La population est invitée à rester chez elle

"Les citoyens sont tenus de rester chez eux afin de limiter un maximum de contacts en dehors de leur famille proche", annonce Sophie Wilmès.  Il sera permis de sortir pour:

  • se rendre au travail (quand le télétravail n'est pas possible)
  • pour les déplacements indispensables : aller chez le médecin, dans un magasin d’alimentation (pour animaux aussi), à la pharmacie, à la poste, à la librairie, à la banque, pour faire le plein à la station service ou aider les personnes dans le besoin. 

 

Les crèches restent ouvertes

Les écoles, universités restent fermées. Les crèches restent ouvertes. A noter qu'en ce qui concerne les familles recomposées et les enfants en garde alternée, il est permis de se déplacer pour conduire les enfants.

 

Un maximum de télétravail

Les entreprises doivent organiser un maximum de télétravail pour toutes les fonctions pour lesquelles c'est possible, sans exception. Si ce n'est pas possible, le respect de la distanciation sociale doit être respectée. "Ces règles s'appliquent pour l'exercice du métier mais aussi pour le transport". S'il est impossible de respecter ces obligations, les entreprises devront fermer. Des amendes lourdes sont prévues en cas de non-respect. Si le non-respect des règles continue, l'entreprise sera fermée.
Les entreprises actives dans un secteur vital continueront à fonctionner mais il leur également demandé de respecter la distance sociale entre les travailleurs.

 

Les rassemblements sont interdits

Tout rassemblement sera interdit. Les marchés en plein air seront d'ailleurs fermés. 

 

L'activité physique est permise à l'extérieur

Elles est "même recommandée" précise la Première ministre. La marche, le jogging, le vélo, tout cela est donc autorisé mais uniquement "avec un membre de sa famille vivant sous le même toit ou un ami". Il faudra veiller à maintenir une distance de 1,5m entre les autres personnes.

 

Les transports en commun circuleront

Les transports en commun continueront de rouler, mais en respectant la distanciation sociale. Ils doivent donc s'organiser pour respecter eux aussi cette mesure.

 

Seuls les voyages indispensables en dehors de la Belgique sont autorisés

Les voyages hors de Belgique qui ne sont pas essentiels sont interdits jusqu'au 5 avril. Les frontières ne sont néanmoins pas fermées.
La police sera chargée de veiller à faire respecter de façon stricte ce confinement.  
"Ces décisions sont motivées par les scientifiques et les experts médicaux qui suivent la situation dans notre pays et à l'étranger", explique la Première ministre. "Ces décisions n'ont pas été prises à la légère et ont été prises parce que l'évolution de la situation nous y oblige. La réussite de notre lutte contre le Covid-19 est intimement liée aux efforts de tout un chacun". Sophie Wilmès insiste sur le fait que la "distanciation sociale ne doit pas être synonyme de coupure sociale", précisant que "les technologies nous permettent aujourd'hui de rester en contact avec nos proches". "Je suis pleinement consciente de l'effort qui vous est demandé mais cet effort est indispensable. C'est notre meilleur chance de mettre le plus rapidement possible cette épreuve derrière nous. Prenez soin de vous et des autres".

 

Informations dd. 16/03/2020

Cliquez ici pour les questions fréquemment posées - version 4

Cliquez ici pour les questions fréquemment posées - version 3

 

nformations dd. 15/03/2020

Cliquez ici pour les questions fréquemment posées

 
 

Informations dd. 14/03/2020

Cliquez ici pour l’arrêté ministériel portant le déclenchement de la phase fédérale

Cliquez ici pour l’arrêté ministériel portant des mesures d’urgence

 

En ce qui concerne les mesures d'aide:

Vous trouverez une nouvelle page sur le chômage temporaire sur le site de l’ONEM:

https://www.onem.be/fr/nouveau/chomage-temporaire-suite-la-decision-du-conseil-de-securite-du-12-mars-2020

 

 

 

Dernières directives gouvernementales pour les entreprises (mise à jour 13.03.2020)

Notre pays prend des mesures de grande envergure pour empêcher la propagation du virus Corona. Celles-ci ont sans aucun doute un impact majeur sur de nombreux entrepreneurs et secteurs et sur notre économie en général. Nous faisons tout notre possible pour vous aider et vous aider à surmonter cette période. Nous sommes en contact permanent avec les différents niveaux de gouvernement impliqués et insistons sur des mesures de soutien efficaces.

Vous trouverez ci-dessous la dernière mise à jour des mesures:

 

Concernant les commerces et les activités dites récréatives (sportives, culturelles, folkloriques, etc) :

  • Toutes ces activités sont annulées, peu importe leur taille et leur caractère public ou privé.
  • Entre autres, les discothèques, cafés et restaurants sont fermés ;
  • Les hôtels restent ouverts sauf leur éventuel restaurant ;
  • La livraison à domicile et le drive-in sont permis ;
  • Les commerces restent ouverts toute la semaine sauf le weekend ;
  • Les magasins d’alimentation et les pharmacies restent quant à eux ouverts normalement (weekend compris). Néanmoins, il leur est recommandé d’augmenter les mesures d’hygiène sur base des recommandations déjà formulées.

 

Concernant le travail :

  • Le travail doit se poursuivre dans la mesure du possible mais le télétravail doit être privilégié et, si nécessaire renforcé.

 

Concernant les écoles :

  • les leçons sont suspendues. Il sera organisé une garde d’enfant au moins pour les enfants du personnel médical et de soins de santé et des départements d’autorité (sécurité publique). Pour les enfants dont il n’est pas possible d’assurer une garde autre que par les personnes âgées, les parents pourront aussi trouver une solution dans les écoles.
  • Les crèches restent ouvertes.
  • Dans le cas des hautes écoles et universités, il est recommandé de développer des modules de cours à distance. Ces écoles ne sont donc pas fermées mais invitées à mettre en place des alternatives aux cours traditionnels en amphithéâtre ou en endroit confiné ;

 

Concernant les transports en commun :

  • Les transports en commun circulent normalement mais il est demandé de se limiter aux déplacements indispensables. Les horaires décalés permettront de ne pas congestionner les transports en commun.

 

Dans ce cadre, le 6 mars dernier, le Conseil des ministres avait adopté dix mesures de soutien aux entreprises, à savoir :

  1. Chômage temporaire pour force majeure
  2. Chômage temporaire pour raisons économiques
  3. Plan de paiement pour les cotisations sociales patronales
  4. Plan de paiement sur la TVA
  5. Plan de paiement pour le précompte professionnel
  6. Plan de paiement pour l’impôt des personnes physiques / l’impôt des sociétés
  7. Réduction des paiements anticipés des indépendants
  8. Report ou dispense de paiement des cotisations sociales des indépendants
  9. Obtention d’un revenu de remplacement en faveur des indépendants (droit passerelle)
  10. Flexibilité dans l’exécution des marchés publics fédéraux

 

Cliquez ici pour les décisions du gouvernement du 12 mars 2020.

 

 

 

FREQUENTLY ASKED QUESTIONS

 

Que puis-je faire pour ma santé

A la fin de l'année dernière, un nouveau coronavirus (Covid-19) est apparu dans la région de Wuhan en Chine. Depuis lors, le virus s'est propagé dans d'autres pays, notamment en Europe. Les autorités sanitaires belges et le secteur de la santé tout entier sont extrêmement vigilants et mettent tous les moyens en oeuvre pour protéger la santé publique.

 

Certaines mesures simples permettent d'empêcher la propagation des virus de la grippe, des coronavirus ou d'autres virus:

  • Lavez-vous régulièrement les mains
  • Couvrez-vous la bouche et le nez lorsque que vous toussez et éternuez
  • Evitez les contacts étroits avec toute personne présentant des symptômes de maladie respiratoire (p.ex. toux et éternuements)

 

Téléchargez notre affiche qui reprend des conseils pour une bonne hygiène.

N'hésitez pas à afficher ces informations utiles dans vos locaux ou à les transférer directement à vos collaborateurs.

 

 

Coronavirus Covid-19 : quels impacts pour l'employeur ?

Le Covid-19, virus de la famille des coronavirus, éclos en décembre 2019 dans la ville de Wuhan, en Chine, est à la une de l'actualité. Au-delà de l'aspect sanitaire, sa propagation peut avoir de lourdes conséquences pour les entreprises en Belgique.

Au-delà des retards d'approvisionnement des produits venant de Chine auxquels certaines entreprises doivent faire face, la multiplication des cas de mise en quarantaine pour lutter contre la propagation du virus amène aussi une série de questions pratiques:

  • Quelle qualification donner à l’absence d’un travailleur bloqué à l’étranger ou mis en quarantaine à son retour en Belgique ?
  • Comment qualifier l’absence d’un travailleur lui-même hospitalisé ?
  • Le télétravail peut-il être une solution ?
  • Quelles solutions pour une entreprise faisant face à un manque d'approvisionnement ?
  • ....

Autant de questions que vous vous posez sans doute, en tant qu'employeur, et auxquelles nous répondons au travers de la FAQ que vous retrouverez en cliquant sur ce lien. Cette liste de questions/réponses sera bien entendu alimentée au fil des informations qui se dévoileront dans le cadre de la propagation du coronavirus.

 

 

 

Mesures d'aides pour indépendants : cotisations sociales

Vous êtes indépendant et éprouvez des difficultés économiques à la suite du coronavirus ? Des mesures d’aide existent.

 

Report d'échéance des cotisations sociales

Le Ministre Denis Ducarme a décidé d’autoriser le report de paiement des cotisations des 1er et 2ème trimestres 2020 pour aider les indépendants.
Cette aide concerne l'indépendant à titre principal et tout conjoint aidant qui éprouve des difficultés à la suite du coronavirus.
Cette aide permet aux indépendants de reporter le paiement de leurs cotisations sociales des 1er et 2ème trimestres 2020 sans que les majorations de 3% et 7% ne soient réclamées.

Ces cotisations sont à payer comme suit :

  • la cotisation du 1er trimestre 2020 devra être payée pour le 31 mars 2021
  • la cotisation du 2ème trimestre 2020 devra être payée pour le 30 juin 2021

Cette mesure ne vaut pas pour les régularisations relatives à des périodes écoulées ni pour les cotisations déjà payées.
L’indépendant qui souhaiterait reporter l’échéance de payement d’une ou de toutes ces cotisations doit introduire une demande écrite.
Vous êtes concerné ? Un formulaire est à votre disposition selon les trimestres pour lesquels vous souhaitez introduire une demande de report.

Demande de report de cotisations suite à crise du Coronavirus (73 Kb)

La demande doit être introduite avant :

  • le 31 mars 2020 pour solliciter un report de payement des cotisations des premier et deuxième trimestres de 2020
  • le 15 juin 2020 pour solliciter un report de payement de la cotisation du deuxième trimestre de 2020

Ce report n'a aucune incidence sur les droits de sécurité sociale, à condition de payer les cotisations aux dates de report fixées par cette mesure.
Si le paiement n’est pas effectué dans les délais, vous perdez alors l’avantage de la mesure et il y aura récupération des prestations payées indument.
Pour bénéficier de la déductibilité de sa Pension libre complémentaire, l’indépendant doit impérativement être en ordre de cotisations sociales au 31 décembre 2020. Dès lors, celui qui aurait obtenu le report de paiement ne pourra pas déduire sa Pension libre complémentaire… Il est conseillé de ne pas introduire de demande s’il a cotisé, en 2020, à la Pension libre complémentaire.

 

Réduction des cotisations sociales

Les indépendants à titre principal et les conjoints aidants peuvent solliciter une réduction de leurs cotisations sociales provisoires pour l'année 2020 si leurs revenus professionnels se situent en dessous de l'un des seuils légaux.

 

Dispense des cotisations sociales

Les indépendants peuvent introduire une demande de dispense de cotisations. La nouvelle procédure de dispense simplifiée permettra d'obtenir une réponse beaucoup plus rapidement.
Il n'est toutefois pas possible d'introduire une demande pour des trimestres futurs : celui qui souhaite demander une dispense pour les deux premier trimestres de 2020 doit attendre la réception du décompte de la cotisation du deuxième trimestre 2020 avant d'introduire une demande globale.
Les trimestres dispensés ne sont pas repris pour la constitution de droits à la pension mais peuvent être régularisés dans les 5 ans pour le maintien de ces droits.

 

Droit passerelle

Les indépendants qui rencontrent des difficultés suite au coronavirus peuvent faire appel au droit passerelle pour interruption forcée pour autant qu’ils remplissent toutes les conditions.

Peuvent être concernés par cette demande, les indépendants qui ont été forcés d’interrompre leurs activités professionnelles pour les raisons suivantes : 

  • mise en quarantaine ou interdiction de rentrer en Belgique
  • impact économique indirect du coronavirus (exemples : un entrepreneur dont ses employés sont mis en quarantaine, entrepreneur qui ne reçoit plus ses livraisons, restaurateur qui n’a plus de clients …)

L’indépendant forcé d’interrompre son activité dans le contexte décrit ci-dessus pourra prétendre à une prestation financière.
La demande de droit passerelle pour interruption forcée doit être introduite auprès de votre secretariaat social.
Il y a lieu de cocher dans la partie 2 de la demande la mention « l’évènement dont les impacts économiques touchent directement et significativement l’activité de l’entreprise du demandeur. 
A cette demande devra être jointe une déclaration sur l’honneur dans laquelle elle précise le début de son interruption d’activité, les raisons qui ont motivé celle-ci, la durée éventuelle de l’interruption.  Cette déclaration devra être complétée par toute preuve probante (par exemple : avis de fermeture temporaire d’un restaurant ou d’une entreprise, annonce de fermeture de certains salons commerciaux, etc ).

 

Plan d'apurement

De manière générale, les indépendants peuvent solliciter des facilités de paiement auprès de votre secrétariat social en cas de difficultés financières.

 

Remboursement des soins de santé et indemnités d'incapacité de travail

Les indépendants et leur famille sont couverts de la même façon que les salariés en matière de remboursement des soins de santé.
Les indépendants qui sont restés incapables de travailleur durant au moins 8 jours ont droit à une incapacité de travail à charge de leur mutuelle à partir du premier jour de l'incapacité de travail.

 

Informations utiles

Des informations sur le coronavirus sont disponibles sur le site  https://www.info-coronavirus.be/fr/.

Des informations sur les conséquences du coronavirus pour les entreprises sont disponibles sur le site  https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/le-coronavirus-et-ses.

 

Employeurs ?

Au-delà des retards d'approvisionnement des produits venant de Chine auxquels certaines entreprises doivent faire face, la multiplication des cas de mise en quarantaine pour lutter contre la propagation du virus amène aussi une série de questions pratiques :

  • Quelle qualification donner à l’absence d’un travailleur bloqué à l’étranger ou mis en quarantaine à son retour en Belgique ?
  • Comment qualifier l’absence d’un travailleur lui-même hospitalisé ?
  • Le télétravail peut-il être une solution ?
  • Quelles solutions pour une entreprise faisant face à un manque d'approvisionnement ?
  • ....

Autant de questions que vous vous posez sans doute, en tant qu'employeur, et auxquelles nous répondons au travers de la FAQ que vous retrouverez en cliquant sur ce lien.

Cette liste de questions/réponses sera bien entendu alimentée au fil des informations qui se dévoileront dans le cadre de la propagation du coronavirus.

 

 

Cliquez ici pour un aperçu des mesures dans les autres pays de l'Union Européenne.

 

 

Source: UCM

 

 

Informations dd. 19/03/2020

Cliquez ici pour les questions fréquemment posées.

Informations dd. 03/04/2020

Cliquez ici pour l'Arrêté Minisériel du 3 avril 2020. Cet Arrêté remplace l'Arrêté du 23 mars.

 

13 Mars 2020

Allonger la durée de vie augmente le risque de contamination par Salmonella

L'EFSA, l'Agence européenne de sécurité des aliments, a examiné l'impact de l'extension de la date d'expiration des œufs crus. Cette étude montre clairement que le risque de Salmonella Enteritidis augmente considérablement quand l'œuf est plus âgé. Même si la dernière date de la vente sera étendu à une semaine seulement, il ya un plus grand risque: reporter la date de vente de 21 à 28 jours a entraîné une augmentation du risque de 40 à 50%. Ces résultats s'appliquent aux œufs crus ou légèrement cuits ou des préparations d'œufs.

Essais EFSA montrent que le risque de préparations légèrement cuits sensiblement inférieur au risque dans les préparations crues. Le risque d'infection peut être considérablement réduit lorsque les œufs restent réfrigérés (à la fois pendant le processus de vente comme pour le consommateur).
Lorsque les oeufs sont bien cuits, le risque d'infection est réduit à presque zéro.

Plus d'informations et le rapport complet peut être trouvé à l'EFSA http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/3782.htm

8 Août 2014